Les crèmes raffermissantes, escroquerie ou miracle ? – Beautyandblack

Les crèmes raffermissantes, escroquerie ou miracle ?

Les crèmes raffermissantes ne sont pas nées d'hier, comme je vais vous le montrer. Malgré les doutes qu'elles font naître chez nous, patientes utilisatrice de ces produits de beauté du quotidien, leur utilisation perdure. Que devons-nous en penser ? Tour d'horizon de la question. 

Une crème raffermissante, qu'est-ce que c'est ?

Application crème raffermissante

Les crèmes raffermissantes font partie des "actifs" cosmétiques à côté des crèmes hydratantes, des crèmes apaisantes ou encore des crèmes anti-âge. Leur but principal est de raffermir notre peau en ayant une influence sur l'élastine et sur le collagène.

 

Que sont l'élastine et le collagène ?

L'élastine agit comme un amortisseur permettant à la peau de se remettre en place après avoir été pincée ou tirée. Autour de cet amortisseur se place notamment le collagène qui permet de maintenir la structure de la peau. Néanmoins, notre peau est une mécanique et comme toute mécanique cette dernière s'abîme.

 

Nos crèmes raffermissantes sont-elles utiles ?

Face à la déstructuration de notre peau qui s'affadit avec l'avancée du temps on recherche des produits raffermissants avant de penser à des opérations de chirurgie esthétique. Ces attentes de notre part ne datent pas d'hier et l'industrie de la cosmétique l'a bien compris. Il faut ici comprendre deux choses qui découlent souvent l'une de l'autre :

  1.  l'industrie cosmétique repose sur un renouvellement continuel des produits,
  2.  les produits cosmétiques sont le véhicule de beaucoup de promesses marketing qui ne rencontrent pas toujours les effets escomptés.

 

A ce propos, il n'y a qu'à ouvrir nos vieux titres de presse pour noter la pléthore d'appellations qui sont aujourd'hui perdues. Dans le Figaro du 24 octobre 1912, on note ainsi la Sève dermale, ou encore la pommade raffermissante qui traite le double menton, les bajoues dans Les modes de la femme de France paru le 22 janvier 1922 jusqu'aux Tablettes de Beauté, parues dans La Gironde du 28 janvier 1901, qui promettent de blanchir le cou et corriger les lignes jusqu'à redonner un visage de 20 ans.

 

Est-ce à rappeler les crèmes de nos grandes marques ? C'est ce que laisse croire le Huffingtonpost qui rapporte une critique salée du magazine 60 millions de consommateurs paru le 25 octobre 2018 qui avait testé les crèmes anti-rides. Idem pour Les jours qui titrait "Des crèmes mervaillantissimes et fabulosantes" qui ne contiendraient en fait principalement que de l'eau et de la glycérine, le tout enveloppé dans un lyrisme alambiqué couvert par des termes scientifiques incommodes.

 

Qu'en est-il alors de nos fameuses crèmes raffermissantes ? Si je vous ai retrouvé un encart publicitaire digne de ce marketing de bazar, dans le journal La dépêche du 27 avril 1941 : 

Publicité crème raffermissante 1941

Est-ce à dire que la pratique continue ? Je sais ce que vous allez me dire que cette publicité date de 1941 ! Et que depuis cette date il s'en est passé des choses :

  •  Le code de la santé publique, qui définit ce qu'est un produit cosmétique, est apparu en 2000,
  •  Le règlement CE n°1223/2009 du 30 novembre 2009 qui est venu ajouter un encadrement juridique de niveau européen.

 

Les marketeurs des laboratoires de cosmétique n'ont pas manqué le train du changement et ont développé des slogans accrocheurs. Ainsi, Avène titrait "rien à cacher" sur ses flash code et "vous pouvez lire la composition sans vous décomposer". Nos fabricants de produits cosmétique suivent l'air du temps, et les mouvements d'humeur de l'opinion publique. On parle de cosmétique et d'environnement. On parle de prise de conscience et d'empreinte carbone. Ce nouveau champ lexical fleurit comme des pâquerettes dans nos prairies.

 

Les entrepreneurs se mettent au goût du jour et mâtinent leurs discours. Mais est-ce à dire que leurs produits sont en adéquation avec ce qu'ils en disent ? Comment savoir ? Nous avons déjà toutes cherché sur internet pour quelle raison telle ou telle crème que l'on s'applique depuis des lustres à grand coût de billets de banque n'apporte aucun résultat après trois mois d'application. La photo de départ puis celle d'arrivée sont là pour le prouver. Certains diront que l'absence de différence sur notre peau distendue provient sûrement du changement d'inclinaison du soleil dans le ciel ou de la densité de la couverture nuageuse qui perturbe la luminosité captée par l'appareil photo. Notre mari dira qu'il y a une différence pour que nous passions à autre chose. Alors, tour d'horizon de ce qui se trouve sur le net en matière d'utilité des crèmes raffermissantes.

 

Les communautés du web

Les communautés du web

Pour le magazine Au féminin, les crèmes raffermissantes permettent "de garder une peau ferme et un corps tonique !". Pour nous en convaincre, la rédactrice nous cite les composants de ces crèmes, c'est-à-dire de la glycérine mais aussi de l'acide hyaluronique, du beurre de karité ou encore des polyphénols de raisin.

 

Toutefois, les composés sont-ils garants de la qualité de la crème ? Ce n'est pas ce que pense Paula de Paula's choice qui nous dresse une critique sévère de ces crèmes. Elle écrit en effet que l'élastine et le collagène contenus dans ces crèmes sont bien trop gros pour pénétrer dans la peau et que, malgré les progrès de la science, ces derniers ne seraient pas en capacité de fusionner avec le collagène et l'élastine présents naturellement dans notre peau.

 

Un partout, balle au centre. Passons voir du côté de chez Grazia qui prend l'option franche "crème raffermissante, ça marche ou pas ?" La réponse apportée semble ici plus mesurée, et vous connaissez l'adage : "in medio stat virtus", qui signifie "la vertu se tient au milieu". Pour le coup, Grazia semble être ce milieu.

 

Pour eux, les crèmes raffermissantes, ça fonctionne, mais aucune ne fonctionne universellement. Selon la rédactrice, certaines crèmes marchent bien sur certaines peaux et non sur d'autres. Il conviendrait donc de trouver La crème qui nous apporte des résultats. Comme elle l'a écrit, ce n'est pas forcément la plus cher, bonne nouvelle donc. Il semblerait que les crèmes ayant pour composants le beurre de karité, le silicium ou la caféine seraient plus efficaces que celles qui ne posséderaient pas ces composés. Toutefois, posséder la crème miracle ne suffirait pas. Encore faudrait-il l'appliquer convenablement.

 

Comment appliquer une crème raffermissante ?

Comme dans bien des domaines, on ne saurait avoir des résultats à long terme sans habitude. N'est-ce pas de ce concept que naît la notion de "routine beauté" ? Eh bien si, évidemment. Une application quotidienne est donc fortement recommandée. Pour améliorer la pénétration de la crème et donc son effet, il semblerait qu'un massage de la zone ciblée, préalablement à l'apposition de la crème, soit à privilégier. Le blog Embryolisse passe en revue les techniques d'application de la crème raffermissante sur les jambes, le ventre et les bras. Pas sûr toutefois que l'application dans le sens des aiguilles d'une montre soit plus efficace qu'une application anti-horaire mais on peut toujours suivre leurs conseils.

 

Si vraiment nous avons du mal à appliquer notre crème raffermissante, on peut encore regarder un tuto sur Youtube, il y en a un ici et il ne dure que 18 secondes. Cela devrait donc être plus simple que de bouger un seul œil (39 secondes) ou de manger du maïs en faisant tourner l’épi sur une perceuse (48 secondes).

 

Alors, la crème raffermissante n'est-elle qu'un concept ?

Une fois que l'on a commencé à s'intéresser aux crèmes raffermissantes, comme je viens de le faire pour vous, on se rend vite compte qu'elles ont été déclinées pour tout. On trouve ainsi des crèmes raffermissantes censées permettre de retrouver un ventre tendu après la grossesse, pour raffermir son visage, son buste, ses bras, son buste et son corps, son cou, son double menton, ses fessiers, sa poitrine, et enfin l'ensemble du corps suite à un régime.

 

Alors, quand on trouve un produit aussi miraculeux qu'il ferait presque passer la chirurgie esthétique pour une science occulte, il nous est permis de douter de sa réelle valeur. Au féminin, Paula ou Grazia ? Faites votre choix et si une crème raffermissante a eu un glorieux effet sur votre peau, n'hésitez pas à partager votre expérience en commentaire (de même si elle n'a pas apporté l'effet escompté).

 

Gandhi avait-il raison dans ce propos que je vous tiens : "Une erreur n'est pas une vérité parce qu'elle est partagée par beaucoup de gens, tout comme une vérité n'est pas fausse parce qu'elle est émise par un seul individu."

Oumou, the Black Cherry


Partager ce message


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés