Lèvres pulpeuses ou lèvres fines, petit tour d'horizon de ce qu'elles – Beautyandblack

Lèvres pulpeuses ou lèvres fines, petit tour d'horizon de ce qu'elles disent de notre beauté et de notre santé

Les lèvres sont l’une des premières choses que l’on regarde sur un visage. De par le sourire elles jouent un rôle dans la communication de tous les peuples. Certaines populations utilisent le sourire plus que d’autres. Ainsi, en Thaïlande, 13 mots sont utilisés pour désigner autant de type de sourires qui sont utilisés dans presque toutes les situations. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle la Thaïlande le pays du sourire.

 

Mais nos lèvres sont également diverses de par leur taille et leur forme. Charnues pour nous les africaines ou très fines pour certaines populations caucasiennes, il y a entre ces extrêmes toutes les tailles et même des lèvres charnues chez les populations caucasiennes et fines dans les populations africaines. Les lois de la génétique sont toujours impénétrables et il est inutile de tenter de les percer.

 

Je vous en avais d’ailleurs parlé dans l'article sur les sourcils mais la voici de retour avec cet article sur les lèvres. Vous l'avez devinez j'en suis sûre: la physiognomonie, cette pseudo-science qui voulait que l'étude des traits du visage permette de déduire le caractère d'une personne. Eh oui, avec les lèvres les érudits du XIXème siècle avaient remis le couvert et pas qu'un peu. On en a même trouvé un qui se targuait d'avoir "démontré que, sans connaître l'histoire des hommes célèbres, on pouvait deviner quel rôle ils ont joué, d'après leur conformation buccale."1 Rien que ça ! Et l'étude de notre physionomie n'est pas morte avec le XXème siècle, loin de là, puisqu'un médecin français du nom de Louis Corman l'a remise au goût du jour en 1937, en inventant la morphopsychologie. C'est le même principe, alors je vous épargne les digressions absurdes. De nos jours, certains tentent encore de décrire notre caractère au travers de nos lèvres. Donc, lorsque vous lirez cela chez Ohmymag (qu'on apprécie au passage beaucoup) ou chez d'autres comme Cosmopolitan, lisez cela avec un certain détachement et repensez au sérieux de la physiognomonie. Pour ma part, je ne vais pas me lancer dans l'étude de notre caractère au travers de nos lèvres. Il faut laisser ces sujets sérieux aux rédacteurs d'horoscopes. D'ailleurs, si comme nous, vous vous posez la question de qui écrit nos horoscopes, 20 minutes y a répondu ici.

 

Plus sérieusement, les lèvres font partie du visage sur lequel l'on distingue sept unités esthétiques. La docteure en médecine Marie Crépy nous les indique comme suit : le front, les paupières, le nez, les joues, les oreilles, les lèvres et le menton. Ces unités esthétiques possèdent chacune leur propre type de peau et se distinguent les unes des autres tant par les reliefs que par les zones d'ombre (d'où la fameuse technique du contouring qui entend jouer sur les ombres et les lumières pour redessiner les traits). Ainsi, les lèvres présentent une quantité de cellules de Merkel plus importante que le reste du corps, à l'exception des paumes de mains, des paumes de pieds et des doigts, comme nous l'indique la docteure Bérangère Lambert. Sachant que les cellules de Merkel sont les cellules du toucher, vous comprenez maintenant pourquoi le baiser joue un rôle si important dans nos relations. N'est-ce pas Pierre de Ronsard qui écrivait que "l'humeur du baiser apaise" ? Comme vous le voyez, la raison des vers de nos grands auteurs ne repose souvent que sur une histoire d'agencements cellulaires.

L'érotisme des lèvres

Les lèvres, au-delà de leur utilité indéniable dans le prononcé des sons, ou phonation, nous permettant d'articuler les mots et d'articuler les sons des nombreuses langues qui font la richesse de l'humanité, sont aussi un instrument du désir. Et si les orthophonistes ne se sont pas trompés dans le rôle majeur1 qu'elles occupent pour le langage les chercheurs en neuroscience en ont établi le caractère érogène. Ainsi, les professeurs Oliver H. Turnbell, Victoria E. Lovett, Jackie Chaldecott et Marilyn D. Lucas des universités de Bangor (Pays-de-Galles), Swansea (Pays-de-Galles) et Johannesburg (Afrique du Sud) ont révélé dans une étude de 800 individus originaires d'Europe et d'Afrique subsaharienne les zones érogènes du corps humain. Leur plus belle conclusion, outre celle qui nous intéresse ici au sujet des lèvres, est qu'il y a un haut niveau de corrélation quant aux notes données par les participants, relatives à 41 différentes parties du corps, quels que soient leur âge, leur orientation sexuelle, leur nationalité ou leur origine ethnique. Quand je vous dis qu'on est tous égaux, vous pouvez le croire.

 

Alors, le baiser, comment le faites-vous ? N'allez pas croire qu'ici nous sommes tous égaux. Il semblerait que chacun et chacune embrasse à sa façon. C'est Adam Philips, un psychanalyste américain, qui nous le dit et Wikipédia nous indique qu'il y aurait une trentaine de baisers différents dans le Kamasutra. Là, ça commence à en faire beaucoup. On va dire que le principal, c’est déjà d’avoir des lèvres douces.

Avoir des lèvres douces

On ne compte pas les recettes qui nous permettent d’avoir les lèvres douces. Parmi celles-ci, l’on compte le miel, la banane, l’huile d’olive, le beurre de karité, l’amande douce, l’huile d’argan, l’huile de ricin, la nigelle ou encore l’aloe vera, qui peuvent être appliquées (pas tout en même temps hein, on prend ce qui nous intéresse…) quotidiennement sur les lèvres. Le blog astuces de grand mères nous en parle. Mais, ce que je préfère, c’est le beurre de karité, peut-être parce que ça vient de chez nous, d’Afrique !

 

Néanmoins, si nos lèvres sont remplies de peaux mortes, mieux vaut appliquer un coton imbibé d’eau chaude, afin de ramollir les pores. Ensuite, l’on pourra enlever les peaux mortes avec le coton. C’est Top Santé qui nous donne cette technique. Toutefois, nos lèvres fendillées ne pourraient répondre à aucune de ces techniques.

Lutter contre les lèvres fendillées

Lèvres gercées

Nos lèvres fendillées peuvent être la conséquence de la sécheresse de l'air, liée au froid. Il est alors nécessaire de mettre sur nos lèvres de la graisse, qui peut tout autant être celle de notre Labello que celle de notre beurre de karité. Veillons toutefois à utiliser un beurre de kartié naturel. Je parle de celui qui peut se manger, pas de ceux qui ne sont que vendus pour être tartinés sur le corps. Surtout, n'humidifions pas nos lèvres avec notre salive, que nous tendons toutes et tous à faire. Sur le moment cela nous fera du bien, mais une fois que notre salive sèche, elle emporte avec elle l'humidité qui se trouvait sur nos lèvres, qui s'assécheront encore davantage. C'est alors le début d'un cercle vicieux qui finira avec des gerçures saignantes. Vous voyez le tableau?

 

Toutefois, la sécheresse de l'air peut ne pas être la cause de nos lèvres fendues, qui peuvent l'être du fait d'un manque de salive. La xérostomie, qui est le nom scientifique de la sécheresse buccale a pour conséquence, notamment, de fendiller les lèvres. La sécheresse buccale peut être soit le fruit d'une diminution de la quantité de salive (appelée hyposialie) soit d'un changement de sa composition. Notre salive pourra ainsi être plus visqueuse.

 

Si en plus d'avoir les lèvres fendillées nous avons l'impression d'avoir la bouche collante et sèche, de brûlure et d'irritation, c'est probablement le signe d'une xérostomie. Si nous ajoutons à cela l'impression de moins ressentir le goût des aliments (dysgueusie), de ressentir une difficulté à avaler la nourriture (dysphagie), voire à parler (dysphonie), consultez votre médecin.


Cette affection apparaît avec le vieillissement, la déshydratation ou encore avec la prise de certains médicaments. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter un article très complet sur Amélie.

Des lèvres douces oui, mais pulpeuses !

Lèvres charnues-femme africaine

Les lèvres charnues ou pulpeuses sont considérées comme plus sensuelles. On a retrouvé cette idée dans nombre d’articles, dans lesquels « pulpeuse » rime avec sensualité. Nous avons donc un avantage indéniable, nous les africaines, avec nos lèvres naturellement charnues. Nous pouvons laisser les injections de botox et d'acide hyaluronique dans les lèvres à celles qui rêvent d’avoir nos lèvres charnues mais qui trouvent les leurs désespérément fines. Mais je ne vous oublie pas et si vous me lisez et que vous êtes dans ce cas, tentez le contouring ou les repulpeurs avant de vous laisser approcher par un chirurgien. Sachez que vous n'êtes pas seule à vous sentir concernée par le volume de vos lèvres : 7% des femmes le sont. Toutefois, n'écartons pas nos concurrentes d'un revers de main. Les lèvres méritent leur tour du monde vers l'Asie et les lèvres fines n'y sont pas en reste. Je ne voudrais pas que certaines en viennent aux 40 injections de Botox d'Andrea Ivanova ou aux ratés à la Emmanuelle Béart et à la Kylie Jenner. Nous sommes belles telles que nous sommes.

Au Japon, les lèvres de Geisha

Geishas

Le maquillage des lèvres façon Geisha est entré dans la mode moderne en 2016 et n'en est toujours pas ressorti. Alors, si vous avez les lèvres fines, cette technique de maquillage peut être là, votre meilleur atout. Les japonaises ne s'y sont pas trompées. Pour mettre en avant leurs lèvres, elles utilisent un rouge à lèvre de couleur rouge et l'appliquent pour figurer la forme d'un cœur. Pour ce faire, vous pouvez l'appliquer sur l'ensemble de vos lèvres.

 

L'idée, selon laquelle il ne faudrait l'appliquer que sur une partie des lèvres n'est pas tout à fait à la pratique des geishas japonaises. En effet, comme le souligne clickjapan, l'application du rouge à lèvre par les geishas dépend de leurs années de formation. La première année seule, la lèvre du bas est colorée. Après la première année, une partie de la lèvre supérieure est recouverte de rouge à lèvre. Vous pouvez, comme elles, souligner vos lèvres au crayon pour les faire ressortir.

La mode japonaise exportée par les coréens

Le rouge à lèvre à la mode Geisha peut être l'application d'un rouge à lèvre deux tons, appelé dans le jargon de la beauté, le two-tone lip bar. Ce rouge à lèvre, venu tout droit de Corée permet d'avoir l'intérieur des lèvres d'une couleur plus claire que l'extérieur des lèvres. C'est la marque coréenne La neige qui en a créé les premiers.

Two tone Lip Bar de La Neige 

Nous pouvons même inverser les couleurs en inversant le tube. Si la délimitation entre les couleurs nous paraît trop brutale, nous n'avons qu'à pincer un peu nos lèvres pour faire disparaître la délimitation. Au contraire, si l'on veut renforcer le dégradé il suffit de passer plusieurs fois le rouge à lèvre sur nos lèvres.

 

Trêve de bavardage, je ne suis pas là aujourd'hui pour nous écrire un tutoriel des baisers. Je reviens vers mon histoire de lèvres et je vous propose de nous intéresser à leur anatomie, que j'avais brièvement évoquée dans l'article sur le visage avant de continuer sur les maladies qui les touchent, mais aussi sur les couleurs qu'elles peuvent avoir et qui nous renseignent sur notre santé.

Anatomie des lèvres

Les lèvres se composent comme suit :

Anatomie des lèvres

Source : Aeasthetics Journal

1 : Le philtrum : ce sillon qui se situe entre les crêtes philtrales trouverait son origine dans la croissance du foetus, selon sciencepost qui cite le documentaire Inside the Human Body de la BBC. Ce qui semble sûr, c'est que le philtrum peut être atténué ou absent. Bien qu'il s'estompe quelque peu avec l'âge, son absence ou son atténuation, dès la naissance, serait "un signe caractéristique d'exposition prénatale à l'alcool", selon la docteure Suisse Céline Schnegg. Ainsi, si vous présentez une addiction à l'alcool et que vous êtes enceinte ou que vous prévoyez de l'être, faites-vous prendre en charge, car cette conséquence n'est pas la seule pour le foetus, loin de là.

2 : La crête philtrale, qui borde le philtrum de chaque côté.

3 : La jonction cutanéo-muqueuse sépare de manière nette la lèvre rouge de la lèvre blanche,

4 : L'Arc de cupidon, qui est formé par la jonction cutanéo-muqueuse,

5 : L'hémi-lèvre supérieure gauche, 

6 : La commissure labiale : elle fait partie des plis du corps et à ce titre est sujette à des affections typiques de ces plis. Ainsi, outre les classiques gerçures, les commissures labiales peuvent être sujettes à la perlèche, affection sur laquelle je vais revenir un peu plus bas. Une infection aux origines multiples puisque si elle est souvent due à un staphylocoque, à un candida albicans (qui est un champignon), ou encore de l'herpès ou d'une maladie vénérienne comme la syphilis. Plus rarement, la perlèche est le signe d'une faiblesse du système immunitaire pouvant induire la présence d'une affection de type VIH. Femme actuelle nous explique l'essentiel de ce qu'il faut savoir à propos de la perlèche.

7 : La fente orale, 

8 : Le vermillon, également appelé lèvre rouge sèche ou zone de Klein se trouve à la frontière de la muqueuse buccale.

9 : La lèvre blanche. 

Les lèvres, comme toutes les parties de notre corps, sont sujettes à des affections qui peuvent soit ressembler à des gerçures, soit modifier la couleur de nos lèvres. Je vais vous en parler.

 

Affections des lèvres

Affections des lèvres

Les affections touchant nos lèvres sont variées. On compte parmi elle, comme je l'ai dit juste avant, la perlèche mais également les aphtes, l'impétigo, l'herpès et d'autres. Je ne parlerai que des affections les plus fréquentes, en excluant les cancers bien que le nombre de personnes touchées ne cesse d'augmenter. Sa fréquence a ainsi été multipliée par plus de trois entre 1980 et 2012. Alors, si vos lèvres sont fendues, sèches ou qu'elles vous brûlent, la suite de cet article est fait pour vous.

La perlèche

La perlèche, également appelé chéilite angulaire, est une infection aux origines multiples puisque si elle est souvent due à un staphylocoque doré, à un candida albicans (qui est un champignon) ou encore à de l'herpès, elle peut également être liée à une maladie vénérienne comme la syphilis. Plus rarement, la perlèche est le signe d'une faiblesse du système immunitaire pouvant induire la présence d'une affection de type VIH. Femme actuelle nous explique l'essentiel de ce qu'il faut savoir à propos de la perlèche.

Néanmoins, comme le souligne la docteure en pharmacie Julie Quencez, la perlèche est très largement due à une origine mycosique qui n'est pas contagieuse et qui reste sans gravité. N'allez pas donc pas commencer à penser que ce qui affecte la commissure de vos lèvres est une MST ou un cancer et que vous allez mourir demain. Quand on a une affection quelconque, le plus prudent est de consulter un médecin avant de se renseigner sur internet, car nous avons toujours tendance à considérer le pire et à faire abstraction des pathologies les plus communes. A trop chercher on commence à croire que notre douleur à l'épaule gauche n'est pas une tendinite mais la conséquence d'une tumeur au genou droit. Pour vous en convaincre, il suffit de s'intéresser aux causes de la perlèche qui, outre celles déjà citées, peuvent encore provenir du diabète, de la trisomie, de la maladie de Crohn (inflammation chronique du gros intestin), une carence en vitamine B2, une carence en fer, un excès de vitamine A, une surconsommation de sucre, une dénutrition, la consommation d'antibiotique, de corticoïdes, d'immunosuppresseurs ou encore le tabagisme. Faites votre choix !

Par conséquent, il faut toujours commencer par considérer ce qui est le plus fréquent, c'est-à-dire une perlèche mycosique des plus banales due à un candida albicans. Champignon habituel de la cavité buccale, il se multiplie de manière localisée lorsque l'équilibre de la flore buccale est perturbé (exemple: l'usage de corticoïdes). Elle entraîne un assèchement des commissures des lèvres et rend l'ouverture de la bouche douloureuse. Les commissures deviennent ensuite suintantes voire sanguinolentes et des croûtes apparaissent qui se fissurent. Un goût métallique dans la bouche peut être le signe d'une mycose plus profonde.

Dans ce cas, le traitement est simple et fournie par votre pharmacien. Il s'agira d'une crème hydratante anti-bactérienne ou, dans des cas plus avancés, de lotions ou crèmes antifongiques. Si ce traitement ne fonctionne pas au bout de quelques jours, une consultation chez un médecin est indispensable pour identifier non pas un champignon mais un eczéma, un herpès, un psoriasis, un impétigo, un aphte, voire pour les plus de 60 ans un cancer de la peau de type carcinome.

Les aphtes

Pour les chanceux et les chanceuses qui ne savent pas ce qu'est un aphte, un petit tour sur Google image vaudra toutes les descriptions. Mais, étant donné que cette pathologie touche 50% de la population, nul doute que vous voyez très bien de quoi je parle. Je ne vais donc pas y passer des heures. L'aphte touche notre lèvre inférieure mais aussi l'intérieur de nos joues, notre langue, bref l'ensemble de notre bouche.

Ils ont des causes extrêmement diverses comme vous avez dû vous en rendre compte par vous-même. On cite ainsi la phase lutéale du cycle menstruel, c'est-à-dire de notre ovulation à l'implantation de l'embryon, mais aussi le stress, la fatigue, une brûlure, des médicaments ou encore une trop grande consommation d'histamine qui se trouve dans une multitude d'aliments allant du gruyère à la charcuterie en passant par le vinaigre.

Les aphtes peuvent s'en aller aussi vite qu'ils sont venus mais ils peuvent aussi perdurer et nécessiter un traitement, avec des bains de bouche ou d'antiseptique locaux peuvent être privilégiés. Un passage dans votre pharmacie du coin va donc s'imposer. Lorsque vos aphtes sont d'une taille supérieure à 1 centimètre (là, ça commence à causer), qu'ils apparaissent plus de quatre fois par an ou qu'ils sont multiples, un petit tour chez votre médecin est indiqué, à moins que leur fréquence soit due à quelque chose que vous avez déjà isolé avec certitude comme une trop grande fatigue.

L'herpès

Ah l'herpès, cette maladie du baiser qui frappe de 40 à 60% de la population entre 20 et 40 ans (c'est toujours la docteure Julie Quencez qui nous l'apprend) est fortement contagieux. Mais ça, vous le saviez déjà. Ce que vous ne saviez peut-être pas c'est que votre patrimoine génétique peut favoriser sa récurrence. Tout comme notre cycle menstruel, encore et toujours lui, peut favoriser nos poussées d'herpès qui porteront alors le doux nom d'herpès cataménial. Comme pour les aphtes, le stress, les angoisses ou la dépression, favorisent grandement son apparition.

On peut toujours faire un tour chez notre pharmacien mais dès lors qu'il n'y a pas de traitement de la maladie, on va soit pouvoir se vaporiser des produits dans la bouche pour calmer la douleur, soit prendre notre mal en patience. Il n'y a qu'en cas de symptômes associés, comme de la fièvre, des saignements ou autres, que la consultation chez notre médecin va être plus que bienvenue. Il en va de même si l'herpès apparaît plus de six fois par an.

L'impétigo

C'est le site Améli de l'assurance maladie qui nous en fait un résumé. Ainsi, l'impétigo provient d'une bactérie qui est soit un staphylocoque doré (occurrence de 90%) soit un streptocoque. Il frappe beaucoup les enfants, surtout ceux âgés de deux à cinq ans mais peut aussi viser l'adulte, particulièrement l'été.

 

L'impétigo est généralement croûteux mais peut être bulleux chez les enfants de moins de deux ans. L'impétigo apparaît généralement autour de la bouche, et c'est pour cela que je vous en parle aujourd'hui, des narines ou de l'anus. Les démangeaisons qu'il induit favorisent son extension au reste du corps, par le biais du grattage. On imagine bien le résultat, chez un enfant de moins de cinq ans, auquel on demande de ne pas se gratter...

 

Pour lutter contre l'impétigo il n'y a pas de miracle. Il faut se tartiner de la crème antiseptique. Le cuivre et le zinc ne réussissent pas à l'impétigo qui finira par être maté, à la condition de ne pas présenter plus de cinq lésions sur le corps. Au-delà, le traitement local n'y suffira plus.

Outre ces affections locales qui touchent nos lèvres, celles-ci peuvent-elles être un baromètre de notre état de santé ?

La couleur de nos lèvres : des indications sur notre état de santé

Femme africaine_lèvres bleues

De par leur couleur, pouvons-nous dire si quelque chose ne va pas dans notre corps ? Eh bien oui, dans une certaine mesure la couleur de nos lèvres témoigne de problèmes plus profonds. Vous savez que nous pouvons avoir les lèvres blanches, rouges, violettes ou roses. Chaque couleur témoigne d'une problématique différente.

Les lèvres roses

Pour commencer notre petit tour des couleurs de nos lèvres qui nous alertent sur quelque chose d'anormal, commençons par la couleur qui dénote notre bon état de santé : le rose. La couleur rose de nos lèvres est la couleur normale. Celle qui indique que nous sommes normalement en bonne santé, sauf à avoir une pathologie n'ayant aucune incidence sur la couleur de nos lèvres. Bien entendu, il y en a beaucoup. Nous allons donc tout de suite nous pencher sur ce qui peut, par exemple, rendre nos lèvres rouge.

Mais avant, je sais qu'il y en a parmi nous, qui trouvent que nos lèvres sont naturellement trop foncées et qui rêvent d'avoir des lèvres roses. Le site, Le nouveau Cameroun, donne quelques recettes qui font mélanger jus de citron, miel, vaseline, oignon, sucre, carotte, betterave, dentifrice ou encore bicarbonate de soude. Je vous laisse apprécier ces recettes si la question vous intéresse. Attention toutefois, je vous en parlais déjà dans l'article sur le contouring, l'application de dentifrice sur la peau peut entraîner un dérèglement du manteau acide de la peau. Faites donc très attention.

Les lèvres rouges

La couleur intensément rouge de nos lèvres dénote une hausse anormale de notre température corporelle, mais pas que. Elle dévoile également un fonctionnement du foie et de la rate perturbés, du fait de leur surutilisation. Qu'est-ce qui peut mener à une surutilisation de notre foie ? Je vous le donne en mille : les aliments gras, sucrés et préparés ainsi que les boissons alcoolisées.

Pour donner un peu de calme à vos organes, ne mangez plus les plats préparés de vos supermarchés, ou vos hamburgers-frites préférés, avec une bonne pinte de bière. Il est temps pour vous de vous mettre à l'eau et aux légumes. Le poisson et la viande blanche, vous pouvez toutefois continuer de les consommer, à condition qu'il ne soient pas trempés dans l'huile. Le blog Blue-althéo nous propose la consommation de tisane de thym et de gingembre, ainsi que le jus de citron pour enlever les toxines de notre foie.

Si vos lèvres sont d'un rouge foncé tirant même vers le noir, c'est le signe d'un dysfonctionnement de votre système digestif, qui va au-delà de votre foie et de votre rate. Pour l'aider à se rééquilibrer, le retour à une nourriture saine est la première chose à faire, et vite.

Les lèvres bleues ou violettes

Outre le froid qui rend nos lèvres violettes durant notre temps d'exposition à des températures négatives. Pourquoi ? Du fait que notre sang est orienté vers nos organes vitaux, plutôt que sous notre peau. Garder nos organes à une température supérieure à 35°, est nécessaire et ne pas la voir descendre sous 28°, est vitale.

Toutefois, la persistance, de cette couleur hors condition de froid, dénonce quelque chose de plus grave. La couleur violette trouve son origine dans un manque d'oxygène de votre organisme. Ce manque peut trouver sa cause dans un mauvais fonctionnement de votre coeur et de vos poumons. La consultation d'un médecin est indispensable pour diagnostiquer la cause de cet état et la soigner.

Les lèvres blanches ou pâles

La pâleur des lèvres peut dénoncer un manque de fer dans votre organisme, ou anémie. C'est une chose assez courante chez nous, les femmes, surtout durant nos règles. Certaines d'entre nous ont des saignements particulièrement abondants et connaissent parfois même deux cycles par mois. Pour mettre fin à cette carence, une seule solution, manger des aliments riches en fer ou prendre des pilules prescrites par votre médecin pour rééquilibrer tout ça. Les aliments riches en fer, sont listés ici de manière décroissante, en fonction de leur teneur en fer. On compte parmi les dix premiers aliments le thym, le boudin noir, le gingembre ou encore le chocolat. Ainsi, pour les amoureux et les amoureuses du chocolat, nous ne manquerons jamais de fer.

Les lèvres noires

Chères amies et amis fumeurs, vos gencives et vos lèvres deviennent noires ? Une étude de l'université de Kerman en Iran, réalisée en 2013, a montré que tous les fumeurs connaissent une pigmentation des lèvres et des muqueuses. Si c'est votre cas et que vous considérez que cette pigmentation est un problème esthétique, vous savez ce qu'il vous reste à faire : arrêter de fumer. Plus simple à écrire et à lire qu'à faire, je le sais.

Si vous ne fumez pas, la couleur noire de vos lèvres peut être directement liée à un traumatisme ou à une blessure. La couleur noire proviendra de l'ecchymose.

Le dernier cas que nous avons pu relever sur le net, est celui d'une maladie dénommée maladie d'Addison. Après plus de recherche, nous avons remarqué que cette maladie touche 4 personnes sur 100 000. A titre de comparaison, les chiffres du SIDA sont de 243 cas pour 100 000 habitants et ceux des consultations pour symptôme grippal de 167 pour 100 000 habitants. Cela vous donne une idée de l'incidence de ce que nous allons évoquer. Donc, pas de panique si vous avez les lèvres noires. Pour faire vite, il s'agit d'un dysfonctionnement des glandes surrénales (qui sont situées juste au-dessus de nos reins). La production de cortisol (hormone qui contrôle l'équilibre physiologique de l'organisme par la régulation dans le sang des lipides, protides, glucides, ion et eau) devient trop faible. La maladie se contrôle par un traitement hormonal.

Vous comprenez donc que les lèvres sont importantes, qu’elles réclament notre attention et des soins appropriés. Car elles peuvent être sèches, abîmées, cyanosées ou témoigner d'un état de santé général dégradé. Enfin, nous devons comprendre que la forme de nos lèvres n'est pas éternelle et qu'elles s'affinent avec l'âge. Nous connaissons ou nous connaîtrons toutes les fameuses rides du code barre mais ne nous inquiétons pas, les rides aussi ont leurs petites recettes.

1Education et rééducation vocale, d'après la physiologie expérimentale, René Myrial, extrait des archives internationales de Laryngologie, Paris, édition Librairie J.-B. Baillière et Fils, 1906, p.52 notamment.

1La bouche humaine : physiologie, physionomie, hygiène, diagnostic moral, par le docteur Dorigny, Paris, édition E. Dentu, Libraire-éditeur, 1862, p.XI.


Partager ce message


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés