Le sourcil sous toutes ses formes – Beautyandblack

Le sourcil sous toutes ses formes

 

       Sourcils épais visage maquillage

 

Connaissez-vous vraiment le sourcil ? Ses modes, ses esthétiques, ses maladies ? Saviez-vous qu'il y en a des bouclés, des broussailleux, des fins, des épais et même des uniques ? De la forme du sourcil en fonction de la forme du visage, en passant par la dermopigmentation et autres tatouages de sourcils que sont les microshading et microblading, en passant par les nouvelles modes du Brow carving ou de la Brow lamination, vous apprendrez tout sur le sourcil. Le sourcil, objet de séduction ; le sourcil objet de jeux ; le sourcil, objet d'inquiétude, vous verrez que nos sourcils ne nous laissent jamais de marbre.

 

De l'importance du sourcil pour notre visage

Les sourcils sont les principaux agents de l'expression de nos passions. Ils marquent, avec le reste de notre visage, notre attention, notre réflexion, notre agressivité, nos joies, nos pleurs ou encore notre ironie ou notre lubricité. Pour toutes ces passions, un muscle différent serait au travail. Ainsi, le professeur Duchenne soulignait que le muscle de l'attention est le muscle frontal ; que celui de la réflexion est le muscle orbiculaire palpébral supérieur ; tandis que le muscle de l'agression serait le pyramidal du nez ; ou encore, que celui de la joie serait le grand zygomatique. Parfois, nos expressions sont la résultante d'un travail conjoint de nos muscles. Ainsi, un regard oblique vers le haut est un mouvement complémentaire du souvenir1. Ce sont là autant d'éléments qui composent nos différents faciès et donnent une lecture de nos pensées à l'observateur attentif.

Et ils sont pléthores, ces scrupuleux scrutateurs de la physionomie humaine, qui viennent nous décrire toutes les déformations faciales. Les sourcils froncés contribueraient à marquer l'ironie ou la présomption ; le sourcil abaissé ou élevé, l'avarice ou l'orgueil ; les sourcils affaissés, l'atrocité ou l'hypocrisie ; des sourcils et une bouche élevés, l'érotisme. Et la liste est encore longue2. Le XIXème siècle semble être le siècle des travaux de déchiffrement des émotions par les lignes du visage. Les travaux ne manquent pas sur la question3. Les noms se succèdent dans l'histoire des idées : Lavater, Bell, Saunders et remontent jusqu'à l'Antiquité grecque. Ce mouvement, qui se voulait scientifique, donna naissance à la physiognomonie qui repose sur l'idée que l'observation des traits du visage permette de déduire le caractère d'une personne. Cette logique a été poussée jusqu'à l'absurdité par le juriste italien Cesare Lombroso qui est à l'origine d'une école de pensée juridique positiviste, qui voulait reconnaître le caractère criminel d'un homme à ses traits. Si vous voulez plus de détails sur la question, vous pouvez lire son ouvrage L'homme criminel. Voici comment l'on peut passer de la question du sourcil au développement d'une pensée préfigurant la pensée nazi, fou non ?

La maîtrise du sourcil étant la garantie de faire ressortir une émotion, il est un objet à manier délicatement pour les artistes. Nombre de peintres, de dessinateurs et de sculpteurs s'interrogent sur la forme qu'il convient de lui donner. Sa longueur est-elle juste ? Sa courbure naturelle ? Si vous aussi vous cherchez à dessiner des visages en respectant les bonnes formes, les bonnes perspectives, nous vous conseillons un livre écrit par Camille Choisnard. Son titre est parfaitement clair sur ce qu'il va vous apprendre : La clef du dessin, ou méthode simple et rapide pour apprendre à dessiner. Si vous en voulez un extrait, en ce qui concerne le sourcil, pourquoi pas celui-ci sur les proportions : "Le nez est plus grand que la moitié du sourcil au bas de la face ; la narine se rapproche de la ligne du nez. Le menton est moins grand que la moitié du nez au bas de la face etc."

Cependant, accorder autant de détail à la perfection des sourcils est-il nécessaire quand des sculpteurs comme Frantz Xavier Messerchmidt dessinent leur "Tête de caractère" sans sourcils ou que des actrices comme Whoopy Goldberg se les rasent ? La diversité est dans la nature et en matière de faciès on ne peut que constater que les sourcils sont aussi divers que le sont les visages. En témoigne la duchesse de Cambridge, Kate Middleton qui, à l'inverse de l'actrice américaine, a engagé une française, du nom de Sabrina Bénali, spécialement pour prendre soin de ses sourcils. Si cette dernière joue de la pince à épiler sur ce noble visage, d'autres comme Kim Kardashian, Pénélope Cruz ou encore Jennifer Lopez préfèrent en passer par la mirco-pigmentation. On en reparlera un peu plus bas. Le sourcil connaît même ses modes puisque le sourcil fin est celle des années 1990, remise au goût du jour par des stars comme Kendall Jenner, alors qu'aujourd'hui on les préfère épais et broussailleux. Au début des années 2000, avec un retour depuis 2015, l'eyebrow slits, le fait de se faire un ou plusieurs traits de rasage dans la masse du sourcil, était tendance. Vous savez, le truc à la Pascal Obispo. Sachant qu'en ce moment l'on dessine aussi des sourcils à nos nouveaux nés, bien arrondis comme ceux des clowns, on évitera de se moquer de l'époque de Léonard de Vinci et de Joconde quand, vers 1480, la mode florentine était à l'épilation draconienne des sourcils et d'une partie des cheveux, pour agrandir le front. Mais, si sa Mona Lisa n'a pas de sourcils, c'est qu'ils ont disparu avec le temps, car il lui en avait bien dessiné, des fins, à la mode des années 90.

Et vous, quel type de sourcil voulez-vous adopter pour votre visage ? Vous avez l'embarras du choix, alors je vais tenter de vous éclairer.

Votre visage peut être de quatre grands types de formes et pour chacun d'eux, un dessin de sourcil différent peut être préféré. Il faut savoir que des sourcils droits raccourcissent le visage, tandis que des sourcils arqués ont tendance à l'allonger. Suivant votre type de visage, vous pouvez donc changer les perspectives :

- visage carré : visage de caractère, privilégiez des sourcils épais, de forme arrondie ou arquée.

- visage triangulaire : veillez à l'harmonie globale des traits de votre visage et dirigez-vous vers des sourcils plutôt épais, arrondis et arqués.

- visage allongé : privilégiez les sourcils droits pour casser cet effet « grande longueur du visage ».

- visage arrondi: ce type de visage laisse place à la liberté. Si vous préférez une forme de sourcil arrondie, vous adoucirez vos traits. Au contraire, si vous optez pour la forme arquée, vous durcirez vos traits. Quelqu'un à impressionner ? 

Les différents types de sourcils

Toutefois, savoir quelle forme donner à vos sourcils ne répond pas à certaines questions. Car, au-delà de leur forme, vos sourcils ont, pour chacune et chacun d'entre nous, une allure différente. Il peut être broussailleux, bouclé, être trop fins, présenter un épi ou même être unique, c'est-à-dire que nos deux sourcils peuvent être unis et former ainsi un seul tenant. Vous l'aurez compris et Je ne le répéterai jamais assez : il existe une multitude de types de sourcil pour une multitude de types de visage. Si vous considérez que la génétique n'a pas fait le travail que vous en attendiez, je vous explique comment vous sculpter vos sourcils de rêve.

Sourcils broussailleux

Sourcils broussailleux

 Vous voulez remédier à vos sourcils qui partent dans tous les sens et les mettre en ordre de bataille ? Munissez-vous de fins ciseaux. L'outil est important pour l'artiste, alors laissez tout de suite tomber les ciseaux de la cuisine ! On ne coupe pas ses sourcils comme l'on coupe du thym ou du basilic. Donc, avec de fins ciseaux vous allez tailler leur pointe, après avoir coiffé vos sourcils vers le haut. Vous pouvez les coiffer avec le petit ciseau. En gros, vous coiffez et vous coupez ce qui dépasse. Si vous avez la main qui tremblote, passez d'abord chez un professionnel pour voir comment il se débrouille avec une petite paire de ciseaux entre les doigts. Les brosser tous les jours aidera également à mettre un peu d'ordre dans ces sourcils anarchiques. Pour ce faire, rien de mieux qu'une brosse à sourcils. Je vous donne une technique, dite Soap Brow, qui consiste à passer le peigne sur du savon pour donner à vos sourcils la forme que vous voulez. C'est une nouvelle mode qui tend à remplacer les cires fixatrices, quand vous n'en avez pas sous la main. Néanmoins, garder du savon dans les sourcils peut amener à développer des irritations voire même de l'eczéma. Quand le savon sèche il devient blanc, ce qui fait un peu mauvaise impression. Et encore, on ne vous a pas parlé de la pluie qui va vous faire couler le savon dans les yeux. Car, bien que nos sourcils ont pour fonction première de protéger nos yeux de la pluie, telle une gouttière, un trop plein d'eau aura le même effet que pour la gouttière. L'eau va s'écouler elle ne doit pas, c'est-à-dire dans vos yeux.

 Certaines idées peuvent paraître un peu folles. Le magasine Elle  conseille ainsi de ne pas passer un rasoir sur vos sourcils pour couper ce qui dépasse, ce serait la meilleure solution pour faire n'importe quoi. Au pire, vous ferez une Whoopy Goldberg. Le rasage des sourcils, en France, c'est encore tabou mais Je vais en reparler un peu plus bas. Si vous hésitez, que vous n'avez rien compris ou qu'il vous faut des photographies pour chaque étape, regardez cet article de WikiHow. C'est bien fait, c'est clair, net et précis.

 

Sourcils bouclés

Le sourcil bouclé, autrement appelé sourcil qui rebique ou encore sourcil qui frise, a également ses solutions. La première est évidemment de les coiffer tous les jours, vers le haut, avec cette fameuse brosse à sourcil. Oui, le truc qui a tendance à ressembler à une brosse à dents. Pour le reste, mêmes conseils que plus haut : pas de coups de rasoirs, pas de découpe hasardeuse. On veut une main ferme et déterminée. Sinon, direction le salon de beauté avant qu'il ne faille rattraper les erreurs de calcul.

Je vous en parlais précédemment, à côté du coup du savon, le mascara fixateur et autres cires fixatrice permettent de lutter contre le sourcil qui se rebiffe. C'est, pour le sourcil, ce que le gel est pour les cheveux. D'ailleurs, est-ce que l'on peut se passer du gel sur les sourcils ? La réponse est oui, mais un gel spécialement fait pour les sourcils. Le coup du gel à cheveux sur les sourcils, c'est un peu comme le coup du savon, le fameux Soap Brow (ça fait mieux en anglais, c'est plus technique). Les produits, contenus dans les gels pour les cheveux, risquent d'assécher votre peau du fait de leur teneur en alcool. Si vous êtes dans la panade et que vous avez l'impression que tout le monde ne regarde que vos sourcils, au lieu de vos beaux yeux, que vous n'avez pas de cire fixatrice ou de gel spécial sourcil, il vous reste l'astuce du baume à lèvre. C'est l'Atelier du sourcil qui le propose, tout en précisant que s'il présente un indice anti-UV, il vous protégera même les sourcils du soleil ! Mais bon, avant de tout tenter sur vos sourcils par désespoir, laissez-les rester au naturel le temps d'acheter les produits adaptés.

Parce-que, si avant de lire cet article vous n'y connaissiez rien en sourcil, vous allez être surprises et surpris. On ne vous a pas encore parlé du coup de la vaseline, mais on y arrive.

 

Les sourcils trop fins ou clairsemés

Sourcils trop fins ou clairsemés

Vous faites peut-être partie de ces femmes et de ces hommes dont les sourcils sont épars. Ils manquent de densité, de poils ! Et bien, vous avez bien lu et le conseil tant attendu arrive : la vaseline. Pas de pensée charnelle, d'engouement libidinal, on reste concentrée sur le sourcil. C'est Fémina qui nous le dit, donc tentons de percer le secret de cette gelée qui serait le secret de beauté des coiffeurs et maquilleurs professionnels.

La vaseline a plus d'un tour dans son sac. Dans sa version médicale, elle est douée d'un fort pouvoir hydratant. Elle apaise les peaux sèches, les irritations cutanées et les brûlures, rien que ça. On peut l'utiliser en soin des lèvres, comme cicatrisant grâce à son action bactéricide, ou par l'intermédiaire de nos produits cosmétiques dont elle est un composant courant. Son utilisation pour les sourcils se fait pour les mêmes raisons. Particulièrement celle de la barrière protectrice qu'elle apporte et qui permet de conserver l'humidité de la peau. Les sourcils seront moins cassants et surtout, remplis de matière, ils donneront l'impression d'être plus nombreux à l'appel. Ils seront donc densifiés. En clair, vous n'aurez pas plus de poils mais le spectateur en aura toutefois l'impression.

Si vous n'êtes pas fan de vaseline eh bien optez pour la dermopigmentation, plus sobrement appelée maquillage semi-permanent ou tatouage des sourcils. Ces applications se font dans des salons de beauté, voire même chez un médecin, à intervalles de six mois. Car la dermopigmentation repose sur l'injection de pigments dans le derme du sourcil. Cela ne se fait donc pas dans sa salle de bain. Dans le cas où cette méthode, permettant la création ou la recréation de votre ligne sourcilière ne vous conviendrait pas, il y en a d'autres.

Parmi elles, l'on peut citer le microblading qui est une technique similaire à la précédente puisqu'elle fonctionne également par l'injection de pigments dans le derme du sourcil. Moins précis que la dermopigmentation dans le résultat final, il permet toutefois le tracé de poils dont le rendu naturel est parfait. Les cabinets spécialisés cumulent parfois-même les techniques. Une histoire de précision.

La différence majeure entre la dermopigmentation et le microblading est sa durée de vie. Dans le cadre de la dermopigmentation, la profondeur atteinte dans la peau est plus élevée. Elle dure entre deux et cinq ans. Dans le cadre d'un microblading, le résultat ne dépassera pas les deux ans. Le microblading sera préféré si vous n'avez plus beaucoup de poils de sourcils, car le dessin des poils par microblading est bien plus réaliste que par l'utilisation d'un dermographe (l'appareil qui permet la dermopigmentation). Si vous ne réalisez qu'un ombrage par microblading, cela s'appelle alors un microshading ou softap.

Vous avez tout saisi, entre dermopigmentation, microblading et microshading ? Si ce n'est pas le cas, on vous invite à lire cet article.

Là encore, si les piqûres dans le derme ne sont pas votre tasse de thé, optez pour l'huile de ricin ou pour le henné. L'huile de ricin, au contraire de la vaseline qui n'a qu'un effet d'optique, accélère la pousse des poils. Appliquez-en sur vos sourcils avec le doigt ou avec un coton-tige, avant de vous coucher et en quelques semaines le tour sera joué.

Le henné, quant à lui, n'accélère aucunement la pousse des poils mais il sert à colorer la peau. La coloration des sourcils joue sur l'effet d'optique pour donner l'impression que les sourcils sont bien garnis. Le henné a l'avantage d'être un produit naturel qui éclipse ces dernières années les produits chimiques classiques. Cette technique se développe en France et s'il y a quelques années, trouver un salon de beauté capable d'appliquer du henné sur vos sourcils étaient rare, cette solution tend à se démocratiser.

Enfin, des produits dédiés à la repousse des sourcils sont en vente dans le commerce. Créés spécialement pour les femmes et les hommes ayant eu à subir des chimiothérapies, des produits comme Revitalash permettent une repousse des sourcils. Mais attention, victimes de leur succès, des produits contrefaits de cette marque circulent sur internet. Suivez donc leurs conseils ici.

 

Les épis dans les sourcils

Il arrive, surtout lorsque nos cheveux sont bouclés, que les sourcils fassent des épis. Pas de panique ! Un épi dans le sourcil est quelque chose de particulièrement discret. Si discret qu'il y a fort à parier qu'il était déjà présent dans votre sourcil longtemps avant que vous ne le découvriez. La seule chose à faire, c'est de savoir qu'il est là pour le prendre en compte dans le cadre de l'épilation de vos sourcils. Autrement, votre épi de sourcil peut vivre sa vie tranquille. "Pour vivre heureux, vivons cachés", voilà la devise de nos épis de sourcils.

 

Le sourcil unique

Sourcil unique, mono sourcil

Le sourcil unique, de son nom de scène Synophridie, également appelé monosourcil, est une manifestation rare qui sait se porter fièrement. Au titre d'égérie de cette forme de sourcil, l'on cite Frida Khalo, anticonformiste de premier plan, qui a refusé de se soumettre aux conventions. Cette artiste peintre, née en 1907, voit son visage repris par les grandes marques de la cosmétique avec, en point d'orgue, la gommage de son monosourcil, pourtant assumé par les publicitaires de la marque Ultra Beauty. Un coup de photoshop qui en dit long sur le caractère révolutionnaire de l'acceptation de soi et qui a fait l'objet d'un article intéressant de terrafemina sur la question.

Si vous n'êtes pas une Frida Khalo dans l'âme, une révolutionnaire de la pince à épiler, une Che Guevara des convenances, mais que vous voulez vous débarrasser d'une synophridie que vous jugez inesthétique, je vous donne quelques conseils qui s'appliquent également à toutes celles qui veulent donner une nouvelle forme à leurs sourcils.

 

Donner de nouvelles formes à ses sourcils

Donner une nouvelle forme à nos sourcils nous amène à emprunter des passages obligés. Néanmoins, entre la pince à épiler, la cire, le rasage, la crème dépilatoire et autres brow lamination ou brow curving, nous avons le choix de l'art et de la manière.

 

La pince à épiler

Armez-vous de patience si vous voulez manier la pince à épiler et attaquez votre sourcil unique, de sorte à en sculpter deux. L'avantage de la technique est sa précision. C'est une arme chirurgicale dont l'usage peut d'ailleurs durer aussi longtemps qu'une opération de l'appendicite, c'est-à-dire entre 15 et 90 minutes. Alors, faut-il se lancer tête baissée dans l'opération ? Non. Respectez le Golden ratio.

Le Golden ratio

Le Golden ratio est cette règle d'or mise en avant par Anastasia Soare, "Eyebrow Queen", qui permet d'épiler nos sourcils, tout en respectant la forme de notre visage, afin de sublimer l'harmonie de nos traits. Selon elle, pour délimiter l'endroit où doit commencer la tête du sourcil, il faut se référer à l'arrête du nez. La queue du sourcil se mesure, quant à elle, en fonction du coin de l’œil. La courbure du sourcil doit, quant à elle, trouver son apogée au niveau de la pupille de l'œil qui se trouverait normalement dans le prolongement de la base de notre narine. Vous avez les points de référence en tête, ou vous faut-il une synthèse ? Alors je reprends:

- Tête du sourcil (entre les yeux) : tirez une ligne à la verticale de l'arrête du nez jusqu'à votre sourcil.

- Courbe du sourcil : tirez une ligne de la pointe du nez jusqu'à votre sourcil en passant par votre pupille.

- Queue du sourcil : tirez une ligne de la pointe de votre nez en passant par le coin externe de votre œil. 

 

La cire

Vous n'avez pas le temps de manier la pince à épiler. Votre temps est précieux et vous voulez le passer autrement qu'assise devant un miroir. Vous avez raison. Le nec plus ultra de l'épilation se trouve dans l'usage de la cire épilatoire. Gain de temps, résultat décapant, la cire met vos sourcils à l'épreuve. Le poil va en effet mettre du temps à repousser, après être passé sous la bandelette. On peut compter trois semaines. Essayez d'abord en institut, pour bien saisir le principe et voir comment ça marche avec des pros. Ensuite, faites-le vous-même à la maison.

Attention toutefois, l'épilation à la cire est assez douloureuse et il est nécessaire de veiller à ne pas appliquer une cire trop chaude, sinon vous risquez de vous brûler. Appliquez ensuite une crème apaisante pour éviter les rougeurs qui peuvent résulter de ce traitement qui arrache !

 

Le rasage

Le rasage n'est pas l'ami de tout le monde, c'est le moins que l'on puisse dire. En France plus qu'ailleurs. Le blog de Marie France propose d'ailleurs un très intéressant article sur le sujet. Elle souligne que le rasage du sourcil est monnaie courante en Asie, alors qu'elle est strictement interdite en France dans les salons d'esthétique. On parle bien sûr d'une interdiction de type morale, voire déontologique et pas d'une interdiction juridique. Ce serait un comble de voir les parlementaires légiférer là-dessus, mais ne sait-on jamais. Avec le rasage, le poil repousse et efface vos erreurs plus rapidement qu'avec la pince à épiler ou la cire, qui ont le désavantage (en cas d'erreur) d'arracher le bulbe du poil.

Néanmoins, l'essayer c'est l'adopter. Une fois que vous aurez commencé à vous raser, vous n'arrêterez plus. D'une part, car cela va plus vite. D'autre part, car le sourcil est susceptible de repousser plus épais qu'avant. Les hommes en âge de puberté s'en rendent bien compte, une fois qu'ils commencent à s'occuper de leur barbe SNCF. Oui, j'ai dit Barbe SNCF: Un poil à chaque station et rien entre.

 

La crème dépilatoire

 Au-delà de vos sourcils, vous avez déjà pensé à vous raser ce fameux duvet posé sur votre lèvre supérieure. Cette petite moustache, vous a sûrement fait penser, après le coup de rasoir malheureux, à la crème dépilatoire. Pour les sourcils, c'est une idée qui pourrait ne pas être glorieuse. Entre produits agressifs, pour une peau aussi sensible que celle du visage et sourcils bien proches des yeux, l'utilisation apparaît délicate. Mais pas impossible ! Elle garantit une pousse plus lente que celle qui suit l'usage d'un rasoir et vos sourcils ne risquent pas de pousser plus drus. Si vous vous posez plus de questions sur le sujet de la crème dépilatoire et de son utilisation au niveau des sourcils, lisez cet article.

Le traitement de vos sourcils ne s'arrête pas encore là. A côté des coups de rasoir, des pinces à épiler, cires, crèmes dépilatoires et autres microblading, microshading et dermopigmentation, se dressent tout un panel de services destinés à modifier l'apparence de nos sourcils. Nous allons bien entendu parler des Brow lamination, brow curving et du tatouage des sourcils.

 

L'épilation au fil

Epilation au fil Covid19 masques

Cette technique, qui tient son origine de l'Inde, consiste à utiliser un fil en coton que l'esthéticienne va torsader et tendre pour arracher les poils sur toute une ligne. Au contraire de la cire, l'épilation au fil n'arrache pas le follicule et ne porte donc pas atteinte à la repousse du poil.

Lorsque vous demanderez ce type d'épilation dans un institut de beauté, on vous demandera peut-être de tirer votre peau pour bien dégager la zone à épiler. Votre esthéticienne ou votre esthéticien aura ainsi une meilleure visibilité de la zone sur laquelle il va opérer et pourra créer la forme exacte que vous désirez. Une technique de professionnelle pour un résultat de professionnelle, c'est ça, l'épilation au fil.

Si vous comprenez l'anglais vous pouvez vous référer à cet article si vous voulez en savoir davantage sur l'épilation au fil.

 

Brow up, également appelé Brow lift ou Brow lamination

Le "Brow up", également appelé Brow lift ou Brow lamination, est une technique venant de Russie, consistant à rehausser et à épaissir les sourcils. C'est un travail du poil qui vise à brosser le poil vers le haut, puis à passer des produits cosmétiques permettant de les garder dans cette position. Cette technique tiendra environ deux mois. A l'issue, les poils reviendront dans leur position initiale.

Il faut noter que cette technique rendra la peau sèche autour des sourcils et l'application d'une crème hydratante devra, selon votre peau, aller de pair avec cette pratique.

 

Brow carving

Née aux Etats-Unis dans l'esprit d'une texane dénommée Alexa Link, la mode du Brow Carving est une technique visant à mettre en valeur la queue du sourcil. A coup de traits noirs, de fards et parfois de paillettes, le Brow carving est un maquillage du sourcil pour les grandes occasions. Car, pour réaliser cela, il faudra tracer un trait graphique à l'aide d'un crayon noir sur tout le contour du sourcil. Le trait se place entre un demi-centimètre et un centimètre de votre sourcil (0,5 - 1cm). Ensuite, il faudra passer du fard à estomper. Cette technique, avec son résultat excessif, parce que c'est là le but, ne pourra pas être mise en œuvre avant un entretien d'embauche, à moins que vous ne visiez un poste auprès de gens susceptibles d'apprécier la transgression. En France, ça va être compliqué.

Si vous voulez utiliser une technique bien moins voyante, qui met tout de même vos sourcils en valeur, vous pouvez opter pour la technique du dégradé. Elle vise à maquiller la queue du sourcil avec une couleur plus foncée que celle de la pointe. Vous estompez ensuite la tête du sourcil et le tour est joué. Plus discret que la technique précédente, elle vous permettra d'aller n'importe sans que l'on vous considère comme une anti-conformiste primaire. A vous de choisir votre style !

 

La mode en version mondialisation, vous l'aimez plutôt orientale ou plutôt asiatique ?

Entre le Brow lamination russe et le Brow carving américain, vous l'avez remarqué, le sourcil n'échappe pas à la mondialisation. Les tendances viennent des quatre coins du monde. Il nous en manque donc deux. Du Moyen-Orient, nous viennent les sourcils à la mode libanaise et d'Asie, nous viennent les sourcils à la mode coréenne.

 

Les sourcils libanais

Sourcils libanais

 Avec le grand retour des sourcils épais, les sourcils libanais ont connu un retour en grâce. Summum de la sophistication, le sourcil libanais demande l'utilisation du fil pour réaliser une épilation précise. Pour les aficionados de la pince à épiler, sachez qu'elle peut aussi faire l'affaire, mais la même précision ne sera pas forcément au rendez-vous.

Le sourcil libanais a une forme particulièrement accentuée. Il dessine une sorte de virgule. Ce type de sourcil est parfait pour les femmes ayant des sourcils fournis. A contrario, celles d'entre nous ayant des sourcils épars, mais souhaitant tout de même embrasser cette mode, devront recourir au maquillage ou à d'autres techniques, comme le tatouage des sourcils que nous avons évoqué plus haut.

Le sourcil Coréen

Sourcil Corréen ou Asiatique

 A l'inverse de la forme envoûtante du sourcil libanais, ondulant comme une danse orientale, le sourcil coréen se veut rectiligne. Cette technique repose sur une épilation de la queue du sourcil dans sa partie tombante. Le sourcil rectiligne a un but simple et avoué. Agrandir le regard en donnant l'illusion que les yeux sont plus grands.

C'est là que le bât blesse, pour les femmes de type caucasien (blanche européenne), africaines ou encore maghrébine. D'une part, nous n'avons pas les yeux bridés et d'autre part, l'implantation des poils des sourcils serait différente chez les asiatiques. Citée par le magazine ElleCatherine Villeneuve, la responsable de l'Atelier du Sourcil dans le 16ème arrondissement de Paris, souligne que le positionnement des sourcils des femmes asiatiques est plus haut sur le front que chez les autres femmes. Ce serait d'ailleurs la raison pour laquelle les asiatiques ont pour habitude de s'épiler les sourcils par le haut, ce qui ne se fait pas chez les autres femmes.

 Maintenant que je vous ai tout dit ou presque, sur l'entretien de nos sourcils, le temps des mises en garde est arrivé. Celui où je vous préviens qu'il ne faut pas faire n'importe quoi, n'importe comment, pour ne pas ruiner la forme naturelle de vos sourcils. Le Figaro a consacré un article à la question des erreurs à éviter. Parmi elles, la trop grande fréquence d'épilation est citée comme donnant naissance à des sourcils dont les poils repoussent n'importe comment. L'on tient à ajouter qu'une épilation trop fréquente peut mener à une absence de repousse du sourcil. C'est ce que connaissent nos mamans des années 1990, qui ont embrassé la mode du sourcil fin et qui se sont épilées à outrance. Idem pour l'épilation de la queue du sourcil qui ne doit pas mener à la couper, faute de quoi vous perdrez l'effet "allongement du regard".

La recherche constante de symétrie est également une erreur, dès lors que notre visage n'est jamais parfaitement symétrique. L'obsession de la symétrie frappe beaucoup de femmes qui ont oublié de constater la dissymétrie chez toutes les autres. Si jamais vous donnez une forme incongrue à vos sourcils, arrêtez tout et allez chez une ou un professionnel (le) qui rattrapera vos erreurs.

Visage non symétrique sourcils yeux

Toutefois, comme d'habitude sur nos sujets, les sourcils, c'est bien plus que cela. Ils peuvent devenir un sujet d'inquiétude. Entre la chute des sourcils et l'apparition, dans l'enfance, d'un kyste au niveau de la queue du sourcil, le sourcil n'a pas fini de faire parler de lui.

 

La chute des sourcils

Depuis quelques temps, vous vous rendez compte que vous perdez des poils à vos sourcils et qu'ils s'éclaircissent dangereusement. Peut-être même n'est-ce pas le seul endroit et vous constatez une perte de cheveux. Qu'est-ce ? Les causes peuvent être multiples, si nombreuses que le site internet vulgaris-médical vous en a référencé treize ! Autrement dit, si vous perdez les sourcils, après votre réflexe "Google", optez pour le réflexe "médecin de famille". On vous parlera ici des causes les plus courantes, en laissant donc de côté les maladies héréditaires, les lymphomes ou autres cancers et leurs traitements chimiothérapiques, ainsi que les maladies auto-immunes. Je vais donc me concentrer sur l'alopécie.

 

L'alopécie

L'alopécie se définit comme une "absence congénitale ou temporaire, chute totale ou partielle, de cheveux ou de poils". Cette affection, extrêmement ancienne, trouvait déjà ses remèdes en Egypte il y a 6000 ans, selon Elise Decherf, docteur en pharmacie, qui le soulignait dans sa thèse Alopécies iatrogènes et non iatrogènes. L'alopécie a plusieurs causes qui peuvent être en lien avec l'âge, les circonstances de la perte de cheveux, les antécédents familiaux, personnels, la prise de médicaments ou encore les habitudes cosmétiques. La chute des sourcils est plus spécifiquement en lien avec trois affections que sont la dysthyroïdie, la trichotillomanie et le lichen plan pilaire.

 

La dysthyroïdie

Elle se caractérise par une chute de la production d'hormones libérées par la thyroïde. C'est ce qui s'appelle plus généralement un trouble endocrinien, c'est-à-dire un trouble lié au dysfonctionnement des glandes émettant les hormones. Avec la thyroïde, on compte également l'hypothalamus et l'hypophyse.

Pour bien comprendre ce qui se passe dans le cas d'une hypothyroïdie (c'est aussi comme ça que cela s'appelle), il faut comprendre la chose suivante : l'hypophyse sécrète une hormone dénommée thyréostimuline (ou TSH) qui a pour fonction de stimuler la glande thyroïdienne et donc d'augmenter l'émission d'hormones dites T3 (pour triiodothyronine) et T4 (pour tétraiodothyronine).

 Dans le cas d'une dysthyroïdie, le taux de TSH dans le sang est élevé, alors que les taux de T3 et de T4 sont bas. L'hypothyroïdie est donc le nom donné à une production insuffisante d'hormones T3 et T4 par la glande thyroïde. Dans le cadre d'une thèse intitulée "Hypothyroïdie : conseil et délivrance à l'officine", le doctorant Edouard Lambert y expliquait parfaitement le fonctionnement de cette maladie. En l'espèce, elle peut être la conséquence d'un dysfonctionnement de la glande thyroïdienne elle-même. On dira alors qu'elle est "primitive" ou "périphérique". Au contraire, si la cause ne vient pas de la glande elle-même mais d'une relation de la glande avec l'hypophyse, on la qualifiera alors de "secondaire" ou de "centrale".

 

Quelles sont les personnes principalement touchées ?

Dans ces deux formes, la prévalence de cette maladie serait de l'ordre de 4 à 8% et concernerait préférentiellement les femmes qui en sont deux à trois fois plus touchées que les hommes. Concernant l'âge, l'hypothyroïdie apparaîtrait en moyenne vers l'âge de 58 à 60 ans. Cette hypothyroïdie peut être symptomatique ou asymptomatique. Dans les cas symptomatiques elle est marquée par la chute des sourcils ou encore par la fragilisation de l'ongle, voire sa disparition. On parle ici de fragilisation de la tablette unguéale.

 

La trichotillomanie

La trichotillomanie est un trouble entrant dans la catégorie des troubles obsessionnels compulsifs. Il est insurmontable et peut être inconscient. Terme tiré du grec "trikhos" pour "poil" et "tillo" pour "épiler", ce trouble consiste donc à s'arracher les cheveux, les poils, les cils ou les sourcils. Les zones concernées peuvent évoluer et une personne atteinte de trichotillomanie peut, après s'être arraché les cheveux, s'attaquer à d'autres parties de son corps.

Cette tendance frappe tant les enfants que les adultes, même si une prévalence est remarquée du côté des femmes sans qu'il ne soit possible de déterminer si ce constat résulte d'une absence de consultation plus importante de la part des hommes, qui peuvent se raser le crâne ou invoquer une calvitie.

Ce comportement n'a pas de causes connues à ce-jour et l'arrêt de ce comportement par l'individu touché est compliqué. Des traitements existent. Si vous voulez en savoir plus sur la trichotillomanie, vous pouvez lire cet article.

 

Alopécie cicatricielle, lichen plan pilaire et alopécie frontale fibrosante

Une alopécie cicatricielle est caractérisée par une chute des cheveux, sur une ou plusieurs zones de la tête. Cette zone est ensuite recouverte d'une cicatrice fibreuse donnant à cette partie du cuir chevelu un aspect brillant mais également lisse.

Une variante de cette affection est l'alopécie frontale fibrosante qui touche les femmes ménopausées. Il s'agit d'un lichen plan pilaire localisé sur le haut du front, entraînant un recul de la chevelure au niveau du front. Cette forme peut s'attaquer aux sourcils et les faire tomber.

 

Quelles sont les personnes principalement touchées ?

Le lichen plan pilaire est irréversible et affecte principalement les femmes caucasiennes âgées de 40 à 60 ans. Les causes exactes de l'apparition d'un lichen plan sont inconnues. Pour l'expliquer, les chocs psychoaffectifs et le rôle du système immunitaire sont souvent avancés sans être formellement démontrés.

 

Le kyste du sourcil

Les enfants ne sont pas en reste, en matière de problèmes localisés au niveau des sourcils. Ainsi, les kystes de la queue du sourcil, bénins, sont souvent diagnostiqués par le pédiatre de nos enfants. Ce kyste, appelé kyste dermoïde, est visible en une bosse présente sous le sourcil. Généralement présent à la naissance, il arrive couramment qu'il ne soit diagnostiqué que vers l'âge de huit ans, voire à la puberté, époque durant laquelle son volume s'accroît.

Non douloureux mais inesthétiques, les kystes dermoïdes sont retirés par un chirurgien, soit sous anesthésie générale, soit sous anesthésie locale. Ce choix dépend de l'âge du sujet. Seuls les jeunes enfants sont placés sous anesthésie générale. Son retrait doit être total, faute de quoi le patient peut récidiver. Si vous voulez en savoir plus sur le kyste dermoïde, vous pouvez lire cet article ou encore celui-ci.

Mais au fait, je vous ai parlé du sourcil sous toutes ses formes mais ce mot, qui représente quelque chose d'aussi mouvant et important que l'est le sourcil, comment se prononce-il ? N'aurait-t-il pas une prononciation ambivalente ? Car, dit-on "sourci" ou "sourcil" ?

 

Étymologie et prononciation du mot "sourcil"

 Le mot "sourcil" tire son origine du mot latin "supercilium" qui signifie littéralement "au-dessus des cils". Il a connu une évolution de sa prononciation, le "l" étant tantôt prononcé, tantôt non. C'est déjà ce que l'on écrivait en 1786 dans le journal de la langue française et ce que les académiciens soulignent encore aujourd'hui. L'incertitude règne quant à sa prononciation, dès lors qu'elle change avec les régions. Ce mot n'est pas une exception, puisque la prononciation du "l" du mot "gentil" a longtemps été d'actualité tout comme l'absence de prononciation du "l" du mot "nombril". Et oui, certains parlent d'un "nombri" et même d'un "cheni" pour désigner un "chenil". La même prononciation incertaine existe pour "fusil" ou "outil" dont les "l" sont prononcés par des locuteurs du sud de la France. Néanmoins il arrive, suivant les phrases, que la prononciation du mot soit changeante chez un même locuteur. La description qu'en donne le journal de la langue française de 1786 semble donc particulièrement d'actualité. Ainsi "lorsque sourcil est immédiatement suivi d'un mot à consonne initiale, ou qu'il est au pluriel, "l" ne se prononce pas ; on dit un sourci noir, les sourcis. L'oreille, dans le premier cas, serait peu flattée des deux consonnes "l" "n" et autres, articulées coup sur coup, et la prosodie, dans le second, exige la suppression de "l" pour mieux marquer l'allongement de l'"i"." Voilà pour la prononciation de nos fameux sourcils qui, nous l'avons compris, ont une importance capitale pour notre visage en ce qui concerne notre communication non verbale.

Oumou, The Black Cherry

1Mécanisme de la physionomie humaine ou analyse électro-physiologique de l'expression des passions, docteur G.-B. DUCHENNE, Jules Renouard Librairie, 1862, p.45.

2Traité physionomique de la tête, d'après Broussais, Cabanis, Chaussier, Gall, Georget, Lachambre, Lavater, Lebrun, Michaud, Moreau (de la Sarthe), Porta, Rostan, Spurzhein et Trélat, Herbé, imprimerie de Ducessois, 1840, p.65-68.

3De la physionomie et de la parole, Albert Lemoine, Paris, Germer Bailliere Libraire-éditeur, 1865.


Partager ce message


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés